L’Espérance

L’Espérance

 

Présentation

           Le grand message de la Croix nous conduit du Golgotha au Thabor. Le Thabor qui préfigure le retour Glorieux du Christ. Ce message nous est donné pour notre temps, Jésus vient pour nous préparer à cette rencontre, Il nous demande de ne pas nous décourager, de prier et de fortifier notre Espérance. Nous nous aiderons pour cela de ses messages.

            L’Espérance est une des trois grandes vertus Théologales avec la foi et la charité. C’est le souffle de l’Esprit Saint, ce vent qui nous fait vivre et avancer. C’est aussi ce vent qui annonce cette nouvelle Pentecôte, tant attendue, et le retour du Christ.

            Attendons ce retour par une grande espérance, une entière confiance.

            Jésus nous dit : « Soyez dans l’Espérance et vous serez dans la Lumière ». Le Grand Message de la Croix est un message d’Espérance, c’est ainsi que Jésus veut que nous le recevions.

                                                                                               Lucie

 

 

Je prépare ce monde à recevoir la gloire de DIEU…

 Ce message est sorti des profondeurs de mon Sacré-Cœur.Donne l’espérance à tés frères, mais dis-leur de prier ! La prière est l’arme que je vous donne, la puissance que je mets entre vos mains, car l’œuvre accomplie de Dieu est à ce prix, car si Dieu fera tout, seul, il veut vos prières… la prière pour la conversion des hommes. Soyez vigilants et attentifs, surtout ne faiblissez pas.

Bien d’œuvre n’ont aucune base, ne s’appuie pas en Dieu, ainsi l’homme s’étonne de les voir s’écrouler. Ce vieux monde s’écroule car il n’a plus d’Espérance en Dieu. Il s’appuie sur sa propre folie qui le conduit au tombeau.

Ma fille, pour nourrir l’Espérance que je te demande, je te dis : Un vent violent se lève, la tempête s’annonce, voici déjà les prémices de l’Esprit Saint. Et pourtant ma fille, Dieu n’est pas dans la tempête ! Cette tempête annoncée, c’est le flot de la miséricorde qui coule de mon Cœur, c’est le torrent de mes grâces qui parvient à ce pauvre monde et qui prépare mes mystères glorieux. Oui, je prépare ce monde à recevoir la gloire de Dieu… Alors il se fera silence et Dieu passera… Il passera sur son monde, sur sa nouvelle création, il passera dans ce vent de l’Espérance, et il n’y aura plus de désespérance, mais un monde assoiffé de son Dieu.

Cette vertu est aussi le vent de la Pentecôte…

 

 Soit ma messagère de l’Espérance. Apporte la bonne nouvelle au monde, comprends l’importance de cette vertu qui n’est pas assez mise en Lumière. Vous devez la méditer, la prêcher. Mes messages d’Amour sont là pour remettre l’humanité sur les chemins de l’Espérance, et regarde, comprends que cette vertu est aussi le « vent de la Pentecôte ». Ce vent qui pousse, qui fait avancer, qui vous rend fort et intrépide… et ce vent, ce souffle qui vous embrase.
Tu vois comme une vie est triste sans cette vertu. Cette vie s’étiole, ne se développe pas et meurt.

Ecoute encore ceci : Lorsqu’on n’espère plus, on baisse les bras, et tout devient sans attrait, morne et triste… Dieu ne veut pas cela pour ses enfants, il veut des bras levés vers lui, vers le ciel, il veut des combattants, il veut des vivants.

 

C’est quand tout va mal qu’il faut pratiquer l’Espérance, elle est cette vertu qui, comme l’arc en ciel, relie le ciel à la terre.

La miséricorde, c’est l’Amour révélé et donné.

L’Espérance, c’est l’Amour reçu qui me revient.

La justice, c’est l’Amour donné qui est refusé !

 

Dieu est bon, mais Dieu est juste ! Il n’impose pas son amour, il le propose car l’homme est créé libre. Face à ma justice se dresse ma miséricorde. Entre les deux se place l’Espérance. Rappelle ici l’acte d’Espérance, et comprends !

 

« Mon Dieu, j’espère avec une ferme confiance que vous me donnerez, par les mérites de Jésus Christ, votre grâce en ce monde et le bonheur éternel dans l’autre parce que vous l’avez promis et que vous tenez toujours vos promesses ».

 

Admire la beauté de cette vertu…

 

Ma grâce en ce monde et le bonheur éternel dans l’autre, voilà ce que je promets dans ma grande miséricorde, et l’éternité bienheureuse à l’homme, voilà l’Espérance de l’homme car ma grâce ne manque pas, elle est le fruit de mes mérites infinis.

Tu vois comme l’Espérance est forte et comme elle écarte ma justice quand elle s’allie à ma miséricorde.

Comprends pourquoi je demande à l’homme, en ces temps difficiles, un sursaut d’Espérance appuyé sur une ferme confiance. Je te l’ai dit : la confiance me désarme !

Je déverse sur le monde un torrent de miséricorde et je demande à l’homme d’y répondre par un torrent d’Espérance. Ce torrent impétueux qui doit sortir du cœur de l’homme et monter jusqu’au cœur de Dieu préparera la venue de l’Esprit saint, car ce torrent sera bientôt vent, tempête, et amènera l’Esprit d’Amour dans tous les cœurs.

O ma fille, admire la beauté de cette vertu, son souffle puissant vient de l’Esprit de Dieu et visite le cœur de l’homme pour remonter au cœur de Dieu. C’est la mission de l’Esprit Saint, c’est l’œuvre accomplie de Dieu. Répète : Gloire soit au Père, au Fils et au Saint Esprit.Je vous ai donné la belle vertu d’Espérance pour vous aider à traverser cette vallée de larmes.

 Ecoute le doux murmure de l’Esprit qui parle en toi, et regarde naître au milieu des laideurs et de la folie de ce monde la belle fleur : l’Espérance.

Regarde : elle a les couleurs du paradis. C’est un rameau d’olivier. Voici que vient l’Esprit de Vérité. Il vient vous apporter l’Espérance, afin que vous aussi vous rendiez témoignage.

Que l’Espérance ranime les cœurs défaillants ! Qu’elle réveille les cœurs endormis.

 

Prends cette joie de DIEU qui pour toi s’appelle Espérance…

 

Comprends l’étendue du mal en ce monde athée. C’est une marée noire qui s’avance que seule la prière peut stopper. T’enseignant la vie spirituelle, je ne peux que te parler de la prière et t’en montrer la beauté et la puissance. Aussi je vous dis : priez et n’ayez pas peur.

 

T’enseignant la prière, je ne peux que te dire : prie et espère ! Espère en Dieu qui est Amour, Sagesse et Miséricorde ! Espère en Dieu qui est tout puissant et qui vient vers toi pour s’abaisser, te saisir et te serrer sur son Cœur de Père.

Voilà la Miséricorde du Père qui répond à l’Espérance de son enfant. La prière est Espérance, mais qu’elle vienne vraiment du cœur. Aussi je vous dis : faites une prière d’Espérance, une prière du cœur. Et Dieu se laissera toucher.

Sais-tu que beaucoup prient sans toute- fois oser espérer… L’Espérance te conduit à la confiance, cette vertu qui charme mon divin Cœur. Je te l’ai dit : la confiance me désarme.

 

 Je t’enseigne, et mes paroles sont le centre de la vie spirituelle. Je t’enseigne la Vie avec moi. Je suis le Cœur de la vie spirituelle, et je te dis comment vivre avec moi.

Laisse de côté les choses terrestres, et viens dans les profondeurs et dans les clartés de mon Etre. Viens, que je rassasie ton esprit. Viens que je t’élève.

Vis de ma joie. Prends cette joie de Dieu qui pour toi, s’appelle « Espérance », et reviens sur terre pour porter ta croix.

Prends cette vie de Dieu, qui s’appelle vie spirituelle, et vis-la sur terre près de tes frères. Et tu sauras aimer, tu sauras prier, tu sauras te sacrifier.

Plus tu viendras dans les profondeurs de mon Etre, et plus tu auras la clarté, car comprends bien que pour s’enfoncer, il faut quitter le superficiel, ce qui est futile…

 

Cette Lumière c’est le Christ…

 

Quitte les ténèbres de la terre, et viens dans la clarté ! En moi, tu verras toutes choses différemment… Regarde avec les yeux de Dieu : mon regard est Miséricorde. Alors je jette sur le monde l’Amour à pleines mains, afin que me revienne l’Amour.

J’envoie la vérité afin d’éteindre le mensonge. J’envoie des paroles d’Amour, afin que le feu s’allume.

Mes vues ne sont pas vos vues : ma force, c’est mon Amour… Ma puissance, c’est mon Amour… Je vaincrai par mon Amour.

Je vaincrai par mon Amour, car c’est mon Amour qui a soif de vous, soif de se communiquer à vous, soif de vous donner ma vie divine.

 Les fumées de l’enfer ont envahi le monde. Le monde est dans les ténèbres, il ne voit plus le ciel. Et dans ce brouillard diabolique fait de confusion, les hommes ne se connaissent plus, ne se reconnaissent plus. Mais une lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres n’ont pas pouvoir pour la détruire, et cette Lumière c’est le Christ.

Tout peut s’écrouler, le Christ demeure. Il est l’Espérance des désespérés. Il est le consolateur des éprouvés. Il est le bonheur des « assoiffés d’Amour ».

 Ecoute, mais ne sois pas triste… Regarde l’état du monde et comprends !

 

L’homme se vautre dans la boue, et il ne voit plus la boue. Il se crée une forme de bonheur, mais il n’est pas heureux, il a perdu le sens du beau, du bon, du vrai, je te le dis : l’homme est malheureux et sa douleur atteint mon Cœur.

Mais je te dis : ne soit pas triste car la Miséricorde veille et l’Espérance n’est pas morte.

 

Gardez gravé en vous ces deux mots : Miséricorde et Espérance…

 

Avance et regarde l’horizon… Déjà l’aurore parait, avec elle vient l’Espérance… Regarde les signes de l’Alliance. Travaille pour ton Dieu, ma toute petite, l’Amour a posé sur toi le doigt, et te bénit.

Je poserai sur chacun le doigt… En chacun de vous seront gravés mes commandements et mon Evangile d’Amour fleurira dans vos cœurs, et tous ressentiront la bénédiction du très haut.

A l’aurore succédera le soleil. Le soleil de Justice, de Paix et d’Amour. Gardez gravés en vous ces deux mots : Miséricorde et Espérance. Votre Dieu est toujours un Dieu d’Amour, ne doutez jamais, espérez plus que jamais. J’ai besoin d’Amour, de prières, de sacrifices. Aidez- moi  à sauver vos frères !

 

Alors je dis :

 

Espère, et tu te lèveras,

Espère, et tu vivras,

Espère, et tu verras Dieu à l’œuvre,

Espère, et tu feras ressusciter le monde,

Espère, et tu donneras la joie à tes frères,

Espère, et l’Amour sera vainqueur,

Espère, et Satan sera vaincu.